• Comité UFB

-Août- Lettre de nouvelles

Alors ils retournèrent à Jérusalem, de la montagne appelée des oliviers, qui est près de Jérusalem, à la distance d'un chemin de sabbat. Quand ils furent arrivés, ils montèrent dans la chambre haute où ils se tenaient d'ordinaire. C'étaient Pierre, Jean, Jacques, André, Philippe, Thomas, Barthélemy, Matthieu, Jacques, fils

d'Alphée, Simon le Zélote, et Jude, fils de Jacques. Tous d'un commun accord persévéraient dans la prière, avec les femmes, et Marie, mère de Jésus, et avec les frères de Jésus.…

Actes 1 verset 12-14



Bonjour Mesdames,

La musique a toujours fait partie de ma vie. J’ai été élevée au son du Jazz et des musiques sud-américaines. J’ai accepté le Seigneur dans ma vie au travers des chants de louange.

Je n’ai pas arrêté de chanter, dans mon cœur, dans ma voiture ou à tue-tête dans ma maison. Je remercie du fond du cœur les artistes chrétiens qui m’encouragent et me fortifient, m’édifient au travers de leurs compositions et de leurs interprétations.


Aujourd’hui, au travers de cette lettre du mois d’août, je vous encourage à élever vos chants vers Notre Seigneur. Pas besoin d’instruments, de technique ou de chanter juste.

Ce que Notre Seigneur attend de nous, c’est de lever les bras vers Lui et de Le louer. Louer, c’est aussi prier, intercéder.


Plus que jamais nous avons besoin d’être unis dans la prière.


Quelle sera notre rentrée ? Nouveau confinement ?

Obligation du pass-sanitaire pour nos actes quotidiens ?

Comment être au côté de nos jeunes qui seront les premiers concernés dès la rentrée scolaire de septembre ?

Quels projets garder dans nos cœurs ou bien laisser de côté ?


Comment organiser notre rencontre nationale prévue du 1er au 3 octobre prochain ? Nous restons unies dans la prière car nous désirons faire un choix qui soit celui de Notre Seigneur et non le nôtre.


Je prie aujourd’hui comme dans ce cantique (JEM 199, inspiré d’une prière de St François d’ASSISE)

Seigneur, fais de nous Des ouvriers de paix,

Seigneur, fais de nous Des bâtisseurs d'amour.

Là où demeure la haine, Que nous apportions l'amour,

Là où se trouve l'offense Que nous mettions le pardon.

Là où grandit la discorde, Que nous mettions l’unité

Là où séjourne l’erreur, Que nous mettions la vérité

Là où règnent les ténèbres, Que nous mettions la lumière

Là où règne la tristesse, Que nous fassions chanter la joie

Là où s’attarde le doute, Que nous apportions la foi

Sur les voies du désespoir, Que nous apportions l’espérance

Donne-nous de consoler, Plus que d’être consolés

D’être de ceux qui comprennent, Plus souvent que d’être compris

Car il faut savoir donner, Pour pouvoir être comblés

Il faut savoir s’oublier, Pour pouvoir se retrouver


Nous restons en contact Vous pouvez nous envoyer de vos nouvelles ou poser vos questions : ufb@feebf.com

Cathy VERNEUIL ; Communication déléguées relais : août 2021

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout