• Comité UFB

De la foi réactive à la foi proactive



La réactivité est définie par Le Robert comme la « Capacité de réagir à une intervention, une stimulation extérieure. » A l’inverse le mot proactif définit celui « Qui anticipe les attentes, prend l'initiative de l'action ».



Jacques nous enseigne cette parole « Mes frères et sœurs, quand vous passez par toutes sorte d’épreuves, considérez-vous comme heureux. Car vous le savez : la mise à l’épreuve de votre foi produit l’endurance. » Jacques 1V 2-3 BDS


La foi réactive attend l’épreuve afin de réagir, cela peut se manifester par la prière, la lecture de la Bible ou encore le jeûne. Cependant, le grand risque de cette foi c’est qu’une fois l’orage passé, la discipline spirituelle s’éteigne pour n’être réactivé qu’à la prochaine tempête.


Le Seigneur désire une relation étroite avec son peuple. Ainsi, la foi proactive prend son sens, car cette foi n’attend pas l’épreuve, les difficultés et les obstacles pour se manifester. La relation quotidienne avec notre Dieu nous permet d’apprendre à le connaître et fait grandir notre foi.


Aujourd’hui anticipons avec foi les épreuves à venir et prenons l’initiative de prier, louer et méditer la Parole de Dieu en dehors de toutes circonstances, par désir de sanctification.


Jessica Chouteau


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout